L'équipement du nageur: Y'en a pas  beaucoup, et il ne revient pas très cher: 2 raisons pour bien le choisir et ne pas lésiner dessus: il y va de votre confort et de votre santé... 
     
    La base: le maillot 
      
    Si la technologie s'est emparée des maillots (on en trouve dans toutes les matières, de la plus noble à la plus technologique), les maillots 'hight-tech' ne sont pas forcément les plus confortables; en fait, à chaque activité et à chaque style son maillot. 
    Le choix des maillot femmes est bien plus étendu (une pièce, deux pièces, sport, échancrures, bretelles, etc...) que pour les hommes. Voir la rubrique 'Le show des maillots' pour quelques beaux spécimens. 
      
 
     
     
 
     
    Les bonnets 
      
    Soyons clairs: ils ne servent pas à éviter de se mouiller les cheveux, meme si certains sont plus ou moins étanches: de toute facon, la douche avec champoing sera le passage obligé après la sortie de l'eau. 
      
    Par contre, le bonnet protège efficacement les cheveux contre le chlore (si !) et autres éléments un peu 'agressifs' de l'eau des piscines; ceux-ci ne sont absoluement pas dangereux, mais les cheveux fragilent seront davantage protégés. 
      
    Enfin, les cheveux longs ou mi-longs seront bien plus confortables dans un bonnet. Attention aux oreilles: si on les rentre sous le bonnet, notre audition sera très différente (on s'entend beaucoup plus respirer, on entend plus les mouvements de l'eau sur la tête, et on entend moins l'entraineur; mais c'est une expérience à tenter). 
      
    Certains préfèrent enfiler le bonnet 'à sec', d'autre le remplissent tout d'abord d'eau: chacun sa technique, mais attention à la matière dont est fait le bonnet: elle est plus ou moins fragile. 
    La plupart des bonnet qui ne sont pas en tissu doivent se rincer à l'eau claire après utilisation, et se talquer: ils durerons plus longtemps. 
      
    Les bonnets unis sont légion, mais les bonnets décorés, facon 'fun' arrivent en force... 
      
 
 
     
    Les lunettes  
      
    Voila peut-etre l'accessoire le plus important de tous: role numéro 1: protection des yeux (on rappelle que l'eau de piscine n'est pas une eau de source: elle est traité et propre, mais certains de ces composants sont agressifs, surtout pour les yeux). 
      
    Role numéro 2: confort de nage: meme si vous etes très fort en homme de l'atlantide, votre vision sous l'eau ne sera jamais aussi nette qu'avec une bonne paire de lunette. Il existe de nombreux modèles, dans de nombreuses tailles, avec différentes matières pour l'élastique et pour le contour des verres. On a meme des verres colorés, teintés, fumés, anti-reflet, anti-rayures, anti-buée, etc... 
      
     le temps qu'il faut pour régler votre paire de lunettes: c'est une étape délicate qui conditionne leur bonne étanchéité (sans qu'elles soient trop serrées, bien-sur).  
     
    Gardez de toute facon toujours à l'esprit que la durée de vie d'une paire de lunettes de natation est très limitée: environ 8 mois si vous nagez une fois par semaine, environ 3 mois si vous nagez 3 fois par semaine ou plus. C'est comme les casques de moto: meme si les lunettes vous paraissent encore en bon état, changez-en (et gardez la dernière paire en sécurité dans votre sac, comme paire de réserve). 
      
 
 
     
    Le pince-nez 
      
    Certains ne peuvent pas s'en passer quant ils nagent sur le dos. D'autres le mette pour éviter l'eau dans le nez (pour raisons médicales ou de confort); personnellement, je ne m'y fait pas, mais dans ces 2 cas, n'hésitez pas, il est là pour ça. 
    Notez juste qu'il perturbera un peu votre respiration (car on est sencé respirer par la bouche ET le nez en natation), et qu'il aura tendance à davantage irriter votre gorge (qui inspirera l'air sans les capacités filtrantes des cloisons nasales: les plongeurs connaissent bien cela). 
      
     
 
 
     
     Les bouchons d'oreille 
      
    Meme role que pour le pince-nez, mais au niveau des oreilles: si vous n'aimez pas ou ne pouvez pas avoir de l'eau dans les oreiles, c'est l'accessoire qu'il vous faut. Il en existe en mousse, en cire, en plastique, etc... 
    Je préfère personnellement celles en plastique, avec plusieures lamelles de diamètre différent; elles s'adapterons au mieux à votre oreille. 
    Si vous la jouez bonnet + bouchons d'oreille, mieux vaut vous mettre à la langue des signes (je rigole, bien-sur! nager est le plus important, et ces accessoires permettent à de nombreuses personnes de le faire). 
      
 
 
     
    Les planches 
      
    On entre ici dans la catégorie des accessoires d'entrainement, avec le plus connu: la planche. Bien-sur, elle permet de travailler les jambes (ciseaux de brasse, battements de crawl et de dos, ondulations de papillon, etc...) mais ouvre également la voie à de nombreux autres exercices de travail musculaire ou cardiaque, à des éducatifs, des exercices alternés, de rattrapé de mouvements, de décomposition, etc... 
      
    Certaines ont des formes simples, d'autres futuristes. La aussi, différent types de mousses sont utilisées. Certaines ont des trous, et peuvent recevoir un frein ou autres joyeux accessoires de torture (j'exagère). 
      
 
 
     
    Les paddles 

    Une fois attachées correctement aux mains (on a généralement un élastique qui entoure le poignet, et un autre plus petit dans lequel on passe un ou plusieurs doigts (généralement le majeur)), on a des sensations superbes: là aussi, de nombreux exercices sont basés dessus; on augmente la surface de propulsion en augmentant la force mulsulaire necessaire. 
      
    On ressent également beaucoup mieux le travail de la main lors des phases de traction et de poussée, on apprend à mieux orienter les paumes, etc... 
      

 
 
     
    Le Pullboy 
      
    Voila une autre star des accessoires d'entrainement: le pullboy (ou flotteur de jambes): on le coince entre les jambes le plus haut possible, on serre les jambes, et on nage: sur-flotabilité du corps et stabilité des hanches accrue; il est souvent associé aux plaquettes dans les exercices. 
      
 
     
     
 
     
    Les palmes 
      
    Des palmes en natation ? he oui, on les utilise dans plusieurs cas de travail des jambes et des chevilles (travail cardiqaque, musculation, mouvements des battements, souplesse des chevilles, etc...). 
    On préfèrera les palmes courtes, qui sont moins dures pour les chevilles et permettent un travail plus précis. 
    Le travail avec palmes ne doit représenter de toute facon q'une petite partie d'un entrainement.  
      
 
     
     
 
     
    Les palmes à main 
      
    Non, ce n'est pas un gag; cet accessoire que, pour ma part, j'ignorai jusqu'à ce jour, est bel et bien vendu comme élément alternatif aux paddles. Coloris, tailles, tout y est... 
      
 
 
     
    Maitriser le temps 
      
    Les accessoires de chronomètrage, indispensables aux entraineurs, se retrouvent dans toutes les picines; on distingue les horloges de chronomètrage (à une ou 4 aiguilles, les chronomètres de prise de temps (pour l'entraineur), et les montres-chronomètre étanches (pour le nageur). 
      
    Pour les bassins olympiques, des systèmes de chronomètrage à base de plaques sensitives très perfectionnés, relié à des tableaux d'affichage electroniques, constituent des systèmes complets multi-lignes.